« Tout comme la rapidité d’un guépard qui attrape sa proie, le précoce hyperactif trouve ici sa voie »

Préambule

De nombreux pays s’intéressent depuis les années 1950 au potentiel et au bien-être productif des personnes dites "doublement exceptionnelles", à leur détection, à leur accompagnement et à leur emploi optimal dans les filières militaires, civiles et privées.

Ces personnes sont dites "doublement exceptionnelles", car elles sont à la fois à haut potentiel intellectuel, et hyperactives, donc capables d’agir beaucoup plus vite et plus longtemps que les autres, menant souvent plusieurs tâches en parallèle jusqu’à des heures très avancées de la nuit ou du petit matin.

Les médecins conviennent aujourd’hui que leurs fragilités sont aussi grandes que leur potentiel est proprement extraordinaire, à la condition qu’elles soient accompagnées et conseillées, le traitement général les abimant trop souvent et laissant au seul hasard le soin de les placer au bon endroit, hasard nuisible pour la société comme pour eux-mêmes : tels les guépards, ce sont de très loin ceux qui "courent" le plus vite, à condition de pouvoir se ressourcer fréquemment et sous une forme appropriée.
Il est grand temps d’arrêter ce gâchis en France comme en Europe, en les rendant maîtres d’un destin plus épanoui et mieux réussi, pour l’intérêt des Nations.